Voyagez dans le Désert Marocain depuis Votre Villa à Marrakech

Sahara - Sandwellen

Ceux qui visitent le Maroc pourront découvrir l’immense richesse de ce pays, qui est le fruit non seulement grâce à sa longue histoire et à sa civilisation formidable, mais aussi du fait qu’il offre des espaces naturels extraordinaires. Ces lieux ravissants sont vraiment spectaculaires et il est difficile de trouver ailleurs la diversité naturelle marocaine. Le sud marocain est une région spécialement admirable pour y découvrir la beauté du désert, avec ses visages multiples.

Dans cet article j’illustrerai donc la vie dans le désert marocain, ainsi que les attractions touristiques et les lieux à visiter dans la région.

La vie dans le désert marocain peut sembler particulièrement simple et difficile, mais en réalité elle est extraordinairement expressive, surtout du fait qu’elle témoigne le fait que le peuple sahraoui a toujours insisté à exprimer son énorme attachement à toutes ses traditions et ses mœurs. Cet attachement est mis en évidence dans plusieurs domaines, tels leurs vêtements (le “malhfa”, une sorte de voile ou de cape porté des femmes et qui leur couvre tout le corps, ou le “deraa”, une tenue pour homme), leur musique (en particulier la musique “hassany”), leur gastronomie (comme le “azzrig”, une boisson faite de farine, eau et sucre que l’on boit en été, ou le “maro”, un pain spécial sahraoui fait avec de la viande et du riz et préparé sur le sable) et leurs boissons, comme le thé sahraoui.

IL existe de nombreuses attractions touristiques qui attendent votre visite, ainsi qu’un grand nombre d’activités proposées pour que vous profitiez au maximum de vos vacances. D’abord, on peut visiter M’hamid El Ghizlan, qui se trouve à environ 70 kilomètres de Zagora, et où on peut assister aux fascinants festivals “Taragalte, Sahara et Culture” et “Festival International des Nomades” et s’immerger ainsi dans l’univers de la musique locale et dans le patrimoine culturel de la région. On peut également profiter d’un voyage magique à Merzouga, près d’Errachidia, aux portes mêmes du désert. On peut également visiter de nombreux lieux ainsi que plusieurs villes, tels Dakhla, Lâayoune ou Goulmin, où vous aurez l’occasion de pratiquer de nombreuses activités curieuses et palpitantes, y comprises des randonnées en chameau.

desert-maroc

On peut dire que le désert marocain est un espace magique qui exprime clairement l’attachement de ses peuples à la vie malgré ses nombreuses difficultés. Si vous voulez profiter d’une occasion extraordinaire d’expérimenter la vie dans les campements nomades et explorer les mers de sable, nous vous souhaitons la bienvenue au Maroc, une destination fascinante offrant des voyages fabuleux pour découvrir le désert et connaître la culture locale. Ainsi, pour profiter d’une aventure inoubliable dans une ambiance pleine d’harmonie, de magie et de paix, venez au Maroc!

Si vous voulez visiter le désert marocain et profiter de sa beauté extraordinaire et de sa diversité culturelle, votre meilleur choix est de vous loger dans une villa à Marrakech, une ville fascinante et spectaculaire d’où vous pourrez commencer votre voyage dans le désert. Vous pouvez également choisir entre une villa et une riad traditionnelle, où vous profiterez du confort et du charme de la ville. Venez donc à Marrakech et jouissez la beauté incomparable du désert marocain.

Vallées au Maroc

valle-maroc

Au Maroc, les visiteurs pourront profiter d’une occasion magnifique de découvrir un grand nombre d’espaces naturels ravissants et d’une diversité exceptionnelle qui sont le résultat de sa situation géographique. Une seule visite au Maroc ne sera pas sûrement pas suffisante pour pouvoir admirer toutes ces merveilles naturelles, parmi lesquels les vallées reflètent cette variété magique. Dans cet article je mentionnerai quelques unes des vallées les plus importantes et les plus belles du pays.

La Vallée de l’Ourika

De Bab Ighli, on peut commencer un voyage exceptionnel à la découverte de la beauté magique de la vallée de l’Ourika. Lors de ce voyage vous aurez l’occasion de découvrir le charme irrésistible du village de Jemaa Ghmat, un fascinant souk commercial, ainsi que son splendide mausolée.

La route continue à travers la région berbère et graduellement elle prend de l’altitude en laissant derrière de nombreux villages en adobe qui semblent s’accrocher à la colline. Sur la route pavée vous trouverez de plus en plus de marchands de minéraux, de poterie et de fossiles.

Vous pourrez aussi vous submerger dans les traditions et les couleurs de la culture du safran et de ses mystères.
Et la meilleur partie du voyage: l’exploration des sept cascades d’Ourika, idéalement situées en fin de route. Il y a également de magnifiques restaurants au bord de la rivière, que vous pourrez traverser par des petits ponts en bois et en cordes disséminés ça et là.

La Vallée du Dadès

Attrapé entre le Jbel Sargho et les escarpements des montagnes de l’Atlas, la rivière Dadès serpente à travers un paysage de désert aride pour terminer par irriguer une série d’oasis.

Le long de toute la route, avec à l’arrière-plan des escarpements ocre, des terres brûlées et des kasbahs rouges, de grandes constructions fortifiées témoignent du règne d’insécurité et des anciennes batailles qui ont longtemps dominé la région. Souvent abandonnées en faveur de logements plus modernes, certaines d’entre elles risquent sérieusement de finir en ruines. C’est le cas de kasbahs impressionnantes comme celles de El Kabbabe, Aïchil Dar, Dar Ait Souss et Amerhidil.

La palmeraie de Skoura, fondée au XIIe siècle par Yacoub El Mansour, est une île de verdure à ne pas manquer. Les Oued Ouarzazate et Amerhidil irriguent de nombreuses cultures de dattes, de figues et d’amandes dans une région où l’on peut goûter les meilleures dattes au Maroc. Il y a aussi de nombreuses kasbahs, comme celles de Amredil et Ben Moro, jusqu’à ce que la route nous mène aux jardins de roses les plus beaux de la vallée.

De Boulmane, la vallée devient plus étroite et la végétation devient de plus en plus rare au fur et à mesure que l’on pénètre les gorges du Dadès. Deux escarpements d’environ 300 mètres de hauteur et séparés par un corridor de moins de 20 mètres nous présentent la vue inoubliable d’un véritable chef-d’œuvre de la nature.

La Vallée du Drâa

En plein cœur du territoire berbère, la vallée du Drâa consiste en une série d’oasis et de palmeraies qui s’étendent le long du cours de la rivière, entre les dernières montagnes de l’Anti-Atlas et les portes mêmes du désert, d’abord de pierres et puis de sable. De Ouarzazate à Zagora, la route traverse tout d’abord le plateau du Jebel Tifemine, une étendue pratiquement désertique, et ensuite la route monte parmi des canyons escarpés cers le Tizi n’ Tinififlt, qui culmine à 1660 mètres d’altitude. Ensuite, il y a des paysages d’une grande beauté et, dans les régions irriguées, des abricotiers, des palmiers et des figuiers, ainsi que des petits champs de blé, de henné et de menthe et des petites parcelles séparées par de canaux d’irrigation, des routes et des petits sentiers étroits.

Les vallées au Maroc sont un exemple excellent de l’immense richesse et variété naturelle de ce pays. Les politiques environnementales sont donc essentielles pour la conservation de ces espaces naturels précieux au Maroc, ainsi que pour le futur de l’écotourisme au pays. Le développement de l’agriculture organique à grande échelle et l’utilisation de combustibles et de nouvelles sources d’énergie écologiques dans les foyers évitent leurs effets négatifs.

L’utilisation de cheminées de bio fuel comme les cheminées d’éthanol dans les foyers contribuent donc à la conservation de l’environnement et à l’économie d’énergie.