Faire la découverte des fêtes typiques du Pérou

festival de perou

Les terres péruviennes célèbrent environ 3 000 fêtes populaires typiques chaque année. Lors d’un voyage sur ce territoire, les passionnés de culture y seront ravis.

En effet, ils auront l’opportunité d’en découvrir quelques-uns. Parmi les plus importants, on compte le carnaval de la ville de Cajamarca. Celui-ci se déroule généralement en février. Sur les lieux, les touristes se joindront à la population pour vivre un moment de joie pendant quelques jours. Ils y découvriront des défilés et des chars allégoriques, des concours de chants et de danses, des costumes colorés, etc. Ils y trouveront aussi des chants traditionnels accompagnés de guitare et des personnes qui dansent autour de « la unsha », un arbre enjolivé de cadeaux. Par ailleurs, pendant la 4e journée du carnaval, les globe-trotters verront une représentation des journées malheureuses. Ils y apercevront des hommes et des femmes en vêtement de deuil.

Mis à part cela, ils participeront à quelques jeux organisés, entre autres, des batailles de pistolets à eau, des ballons avec de l’eau et de l’encre… Ils y dégusteront également des repas festifs, notamment des plats de viande de porc ou d’agneau servis avec des pommes de terre et du pain.

Assister au carnaval d’Ayacucho

Pour enrichir leur circuit, les bourlingueurs continueront la découverte des fêtes typiques dans d’autres villes. Ils pourront, par exemple, assister au carnaval d’Ayacucho, un incontournable lors d’un séjour au Pérou en février. En effet, il faut savoir que celui-ci est inscrit au Patrimoine Culturel de la nation par l’Institut national de la culture du Pérou. Durant trois jours, la ville d’Ayacucho se remplit de couleurs.

Les globe-trotters y entendront des chants en quechua et en espagnol. Ils y trouveront aussi des habitants qui sont vêtus de différents habits traditionnels et multicolores. Mis à part cela, les touristes pourront danser avec les fêtards jusqu’à très tard le soir. Ils auront également la possibilité de jouer avec tous les participants. D’ailleurs, grands et petits se lancent des ballons d’eau, des pots de peinture et de la farine. 

Découvrir des fêtes religieuses

Le temps d’un passage sur le territoire péruvien en juin, les voyageurs auront l’occasion de participer à quelques festivités qui évoquent la ferveur religieuse du pays. On compte, entre autres, le Corpus Christi de la ville de Cusco. Il s’agit d’une cérémonie catholique qui consiste à célébrer le sang et le corps du Christ présents dans l’eucharistie. La veille de cet évènement, des plats typiques sont servis.

Les globe-trotters apprécieront en particulier le chiriuchu. Celui-ci est une spécialité culinaire constituée de poulets et de saucisses accompagnées de maïs, de formage et de piments. Ensuite, durant le jour J, les touristes apercevront les 16 saints et vierges les plus vénérés de la région. Ces derniers font une procession jusqu’à la cathédrale pour saluer le corps du Christ. Ils sont escortés de musiciens et de groupes folkloriques.

Kenya pays de la nature sauvage

patrimoine naturel

Vaste, Kenya détient une superficie totale de plus de 580 000 km², avec un patrimoine naturel d’exception, pour ne pas dire les plus beaux du continent africain.

Parmi les réserves naturelles incontournables de la contrée kényane, on peut citer le Parc National du lac Nakuru. Situé à 160 km de la capitale, Nairobi, cet endroit dispose la plus grande densité d’animaux sauvages au kilomètre carré dans tout le territoire. Il fait partie des principaux parcs et réserves de « Big Five » du Kenya. Donc, on y apercevra des lions, des léopards, des éléphants, des rhinocéros noirs et des buffles d’Afrique au milieu des broussailles. Photographes et ornithologues trouveront également du plaisir à visiter Nakuru. Cette aire protégée héberge une immense colonie de Flamants roses, ainsi qu’une importante variété d’oiseaux tels que les Martins-pêcheurs, les pélicans, les spatules, les hérons, les cigognes et tant d’autres.

L’aventure au Kenya se poursuit au parc d’Amboseli…

Un voyage Kenya est une occasion unique pour découvrir la faune de l’Afrique. Justement, le Parc National d’Amboseli est parfait pour pratiquer ce genre d’activité touristique. Ce sanctuaire sauvage se trouve à côté de la frontière de la Tanzanie. Il a le Kilimandjaroen toile de fond. Une vue qui vaut le détour. Cette plaine parsemée d’acacias et savane marécages mesure deux fois plus grandes que Nakuru. Les randonneurs peuvent y observer de nombreux animaux tels que les zèbresde Burchel, les gazelles de Grant et de Thomson, les gnous, les girafes, les guépards, les impalas, les gerenuks, sans oublier les fameux Big Five. La région est aussi un refuge d’importantes colonies d’oiseaux. On peut voir des Jacanas, des cormorans, ainsi que des hérons Goliath, hérons gris et blancs.

… jusqu’à la réserve nationale de Masaï Mara, la plus célèbre du pays

Pour profiter amplement de ce voyage Kenya, les amoureux de la nature peuvent terminer leur aventure par la visite de la réserve la plus connue d’Afrique pour les safaris. Située au sud-ouest du Kenya, également à la frontière de la Tanzanie, Masaï Mara n’est autre que le prolongement Nord du parc national de Serengeti. Son nom vient de celui des peuples nomades et guerriers qui y vivent, ainsi que de celui de la rivière qui la traverse du nord au sud. Ses 1 500 km² sont occupés par une faune sauvage considérée comme la plus importante au monde. Ses plaines fertiles attirent d’énormes quantités d’herbivores. Il y a des damalisques, des cobs, des élans, des bubales, des guibs, etc. La river Mara abrite, quant à elle, une remarquable population d’hippopotames et de crocodiles. Pour contempler l’incroyable spectacle de la grande migration de gnous, il vaut mieux planifier un safari Kenya au début du mois d’août ou en novembre et décembre.

Comment enrichir une croisière en Indonésie ?

lih hiroshima

En évoquant le mot « Indonésie », vous avez sûrement des tas d’images qui vous viennent en tête : forêts tropicales, des rizières en terrasse, paysages époustouflants, côtes bordées de plages dorées, etc. Avez-vous envie de découvrir toutes ces richesses naturelles ? Effectuez donc une croisière sur les eaux fluviales de ce pays asiatique.

Découvrir les animaux typiques de la jungle de Bornéo

La croisière est l’un des moyens les plus pratiques pour pimenter un peu votre voyage Indonésie. Non seulement elle vous aidera à faire toutes sortes de trouvailles, mais elle vous permettra aussi de respirer un bon bol d’air frais, ce qui vous déstressera pleinement. Il faut souligner que dans la province de Kalimantan, il existe de nombreuses compagnies de croisière qui effectuent des circuits sur les fleuves indonésiens, afin que les touristes profitent au maximum d’une escapade en pleine nature. En montant à bord de l’un de ces navires, vous aurez certainement le plaisir de passer dans la forêt tropicale de ce lieu. Cette réserve est célèbre pour ses différents spécimens comme les orangs-outans. D’ailleurs, les macaques, les gibbons et les grands singes à long nez vous fascineront tellement qu’il vous sera impossible de ne pas les prendre en photo. Dans le cas où vous visiterez cet endroit dans la soirée, vous remarquerez également les yeux rouges des crocodiles qui sont attirés par le phare de l’embarcation.

Profiter d’un moment de repos à bord du bateau

Outre la découverte des orangs-outans, d’autres activités touristiques peuvent également être réalisées au cours d’une croisière dans la jungle de Bornéo. En effet, l’un des avantages de ce genre de virée nautique, c’est surtout la possibilité de vous détendre totalement, tandis que des paysages grandioses et spectaculaires défilent sous vos yeux. Lorsque vous en aurez envie donc, vous pourrez faire un petit somme sur le pont, sous une moustiquaire. Quant au personnel du bateau, il est à votre service et fait le nécessaire pour que votre voyage Indonésie soit des plus réussis. Après votre sieste, un cuisinier local vous préparera, par exemple, les plats typiques du pays que vous aurez le plaisir de déguster à bord. Entretemps, le capitaine de l’embarcation vous mènera vers des parcours intéressants pour que votre escapade soit enrichie par des vues impressionnantes.

Rencontrer les gens de Kalimantan et comprendre leur culture

Kalimantan est moins prisée que les autres destinations indonésiennes, probablement en raison de sa nature qui est encore à l’état sauvage. Néanmoins, cette partie sud de Bornéo est l’endroit idéal pour profiter au maximum d’un voyage Indonésie authentique. Après quelques heures de navigation sur les rivières de cette adresse, vous aurez, effectivement, la possibilité de faire un petit arrêt dans les villages Dayaks. Là, vous rencontrerez des ethnies qui possèdent une culture unique, ce qui vous permettra de vous dépayser totalement. Cette aventure est aussi une opportunité pour vous de découvrir un mode de vie différent de celui des grandes villes indonésiennes. En échangeant quelques conversations avec ces gens, vous en apprendrez sûrement davantage sur les meilleurs sites à visiter dans les environs.