Le créateur de la chaise Daw : Charles Eames

chaise-design-Eames-classique-DAW-Charles-Ray-Eames

La chaise Daw est un meuble qui a connu un énorme succès depuis les années 1900, elle a été achetée et utilisée dans de nombreux domiciles et est une référence au sein de la communauté des architectes et designers du monde entier. Son succès, cette chaise la doit à sa beauté et sa fonctionnalité, mais surtout à celui qui l’a créée : Charles Ormond Eames, junior, plus connu sous le nom de Charles Eames. Charles Eames a vu le jour le 17 juin 1907 dans la ville de Saint Louis, dans l’état du Missouri et il est décédé dans sa ville natale, suite à une crise cardiaque, le 21 août 1978. Charles Eames était un architecte, cinéaste et designer d’origine américain. Son principal collaborateur ou plutôt sa principale collaboratrice était son épouse Ray Eames. Charles Eames est l’un des designers qui a marqué le 20e siècle, car il a contribué à donner une nouvelle ampleur au design, notamment en encourageant la production de masse d’objets exceptionnels.

Carrière et œuvre de Charles Eames

Charles Eames commence ses classes en 1925 au sein de l’Université Washington de la ville de Saint-Louis, il est inscrit en architecture. Deux ans plus tard, il met un terme à son cycle de formation. C’est en 1929 qu’il fait la rencontre de deux autres figures emblématiques du design et de l’architecture moderne : Ludwig Mies van der Rohe et Le Corbusier. L’année 1930 est un tournant dans sa carrière, car c’est cette année-là qu’il ouvre son propre cabinet d’architecte avec Charles Gray, toujours dans sa ville natale. À cette période, il ne pense pas encore à la chaise Daw sur le site http://www.famous-design.com/chaises-d-interieur/chaise-daw-blanc_381.html, il travaille surtout sur des projets architecturaux, il a collaboré a par exemple collaboré avec Eliel Saarinen sur divers projets. Toutefois c’est en travaillant avec le fils de ce dernier, Eero Saarinen qu’ils remportent tous les deux le premier prix à un concours de création de design organique sous l’égide du Museum of Modern Art de New York. Sous l’impulsion d’Eliel Saarinen, Charles Eames reprend ses études d’architecture en 1938 à l’Académie des Arts de Cranbook dans le Michigan. Plus tard, il devint enseignant de design industriel au sein de ce même établissement. C’est dans cette académie qu’il rencontre la jeune Ray Kaiser avec qui il noua rapidement des liens, avant de l’épouser en 1941.

À la suite de leur collaboration fructueuse avec l’armée américaine, durant la Seconde Guerre mondiale, ils créent leur société Evans Products afin de mettre leurs créations à la disposition du grand public, sans grand succès. En 1946, les droits sur leurs produits sont rachetés par Herman Miller et les créations Eames deviennent de vrais succès. C’est en 1956 que Charles Eames créé son premier meuble à succès, il s’agit du fauteuil Eames Lounge Chair, ce fauteuil est une révolution dans le monde des sièges de détente, tout comme le sera la chaise Daw. Le fauteuil Eames Lounge Chair est constitué de coques en contreplaqué moulé. C’est le plus grand succès de Charles Eames. De nos jours, le Lounge Chair, comme on l’appelle couramment est toujours produit par deux sociétés : Herman Miller et Vitra. Depuis qu’il a été présenté au public, le fauteuil Lounge a été commercialisé à plus de 6 millions d’exemplaires dans le monde.

Cheminée bio éthanol : comment s’y retrouver ?

 

Depuis quelques années, la cheminée bio éthanol est devenue un objet décoratif tendance que tous les amateurs de design s’arrachent. On en trouve un peu partout que ce soit dans les magasins spécialisés dans la vente de cheminées ou directement sur le site : http://www.biofactory.fr/lstsscat-cheminees-bioethanol-murales-1.html   mais comment faire son choix et comment s’y retrouver malgré la multitude d’offres ? Comment éviter les pièges ?

Opter pour une cheminée éthanol !

cheminee-bio-ethanol-france.2

Une cheminée bio éthanol n’est pas une cheminée comme les autres. Elle ne demande aucune installation particulière, ni aucuns travaux contrairement aux cheminées à bois ou au gaz. Vous pouvez faire l’installation vous-même sans avoir besoin de faire appel à un professionnel. Il existe deux types de cheminées éthanol : celles mobiles et celles à fixer. A vous de faire votre choix selon vos envies, votre budget et la pièce dans laquelle vous souhaitez l’installer.
La cheminée mobile vous permet de pouvoir la déplacer de pièce en pièce sans aucune contrainte. Il est tout de même préférable de l’installer dans une pièce qui mesure au moins 30 m2 avec une aération pour plus de sécurité et pour votre confort personnel afin que vous puissiez ventiler correctement la pièce. Vous n’aurez aucun mal à la déplacer et elle laissera sans voix vos amis qui seront surpris par son charme !

Comment faire son choix ?

Le bio éthanol est un carburant écologique issu des betteraves, du blé ou encore de la canne à sucre. Il n’émet pas de CO2 dans l’air de votre maison et vous ne risquez pas d’être asphyxié. Néanmoins pensez à bien aérer la pièce après une utilisation prolongée comme pour les cheminées classiques. Le bio éthanol n’a pas vraiment d’odeur sauf peut-être à l’allumage et lorsqu’on l’éteint. Une légère odeur passagère peut se faire sentir mais elle se dissipera rapidement.
Les prix de ces cheminées sont très variés. Vous pourrez trouver des entrées de gamme à environ 100 euros et des modèles plus luxueux travaillés avec soin dans des matériaux de qualité à plus de 1000 euros voire beaucoup plus si vous souhaitez du sur mesure ou un modèle spécial, unique.
Les seules contraintes sont les risques de brûlures que peuvent occasionnées cette cheminée quand le carburant est chaud et son achat ne donne pas le droit à un crédit d’impôt comme c’est le cas pour les cheminées à gaz ou autres. Certains vendeurs affirment tout de même le contraire pour vous vendre des cheminées encore plus chères alors méfiez-vous !
La cheminée bio éthanol n’attend plus que vous !