Kenya pays de la nature sauvage

patrimoine naturel

Vaste, Kenya détient une superficie totale de plus de 580 000 km², avec un patrimoine naturel d’exception, pour ne pas dire les plus beaux du continent africain.

Parmi les réserves naturelles incontournables de la contrée kényane, on peut citer le Parc National du lac Nakuru. Situé à 160 km de la capitale, Nairobi, cet endroit dispose la plus grande densité d’animaux sauvages au kilomètre carré dans tout le territoire. Il fait partie des principaux parcs et réserves de « Big Five » du Kenya. Donc, on y apercevra des lions, des léopards, des éléphants, des rhinocéros noirs et des buffles d’Afrique au milieu des broussailles. Photographes et ornithologues trouveront également du plaisir à visiter Nakuru. Cette aire protégée héberge une immense colonie de Flamants roses, ainsi qu’une importante variété d’oiseaux tels que les Martins-pêcheurs, les pélicans, les spatules, les hérons, les cigognes et tant d’autres.

L’aventure au Kenya se poursuit au parc d’Amboseli…

Un voyage Kenya est une occasion unique pour découvrir la faune de l’Afrique. Justement, le Parc National d’Amboseli est parfait pour pratiquer ce genre d’activité touristique. Ce sanctuaire sauvage se trouve à côté de la frontière de la Tanzanie. Il a le Kilimandjaroen toile de fond. Une vue qui vaut le détour. Cette plaine parsemée d’acacias et savane marécages mesure deux fois plus grandes que Nakuru. Les randonneurs peuvent y observer de nombreux animaux tels que les zèbresde Burchel, les gazelles de Grant et de Thomson, les gnous, les girafes, les guépards, les impalas, les gerenuks, sans oublier les fameux Big Five. La région est aussi un refuge d’importantes colonies d’oiseaux. On peut voir des Jacanas, des cormorans, ainsi que des hérons Goliath, hérons gris et blancs.

… jusqu’à la réserve nationale de Masaï Mara, la plus célèbre du pays

Pour profiter amplement de ce voyage Kenya, les amoureux de la nature peuvent terminer leur aventure par la visite de la réserve la plus connue d’Afrique pour les safaris. Située au sud-ouest du Kenya, également à la frontière de la Tanzanie, Masaï Mara n’est autre que le prolongement Nord du parc national de Serengeti. Son nom vient de celui des peuples nomades et guerriers qui y vivent, ainsi que de celui de la rivière qui la traverse du nord au sud. Ses 1 500 km² sont occupés par une faune sauvage considérée comme la plus importante au monde. Ses plaines fertiles attirent d’énormes quantités d’herbivores. Il y a des damalisques, des cobs, des élans, des bubales, des guibs, etc. La river Mara abrite, quant à elle, une remarquable population d’hippopotames et de crocodiles. Pour contempler l’incroyable spectacle de la grande migration de gnous, il vaut mieux planifier un safari Kenya au début du mois d’août ou en novembre et décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*