Louez une chambre dans un hôtel de luxe à Marrakech pour célébrer l’indépendance du Maroc

hotel de luxe a Marrakech

Le 18 novembre est une date marquante dans l’histoire du Maroc, ce jour est célébré comme celui de la commémoration de l’indépendance au Maroc. C’est une occasion pour beaucoup de touristes de se rendre au Maroc et de louer une chambre dans un hôtel de luxe à Marrakech, afin de célébrer avec la population marocaine. En effet, jour de fête et jour chômé, le 18 novembre symbolise le passage du Maroc sous protectorat au Maroc moderne. Soyons bien clairs, le 18 novembre n’est pas la date de la fête nationale qui elle se tient le 30 juillet et est une célébration du trône. Le 18 novembre est une fête politique et comme son nom en arabe l’indique (Aïd el istiqlal), c’est la fête de l’indépendance. Mais pourquoi cette date précisément ?

Le Maroc est passé sous protectorat français le 30 mars 1912, suite à la signature du Traité de Fès. Par ce traité, le Sultan Moulay Hafiz prenait l’engagement de ne s’allier avec aucune autre nation que la France, encore moins à ne solliciter aucun emprunt de la part d’un autre pays. En échange, la France prenait l’engagement de respecter le sultan et la religion locale, l’islam. Il est également décidé que le gouvernement français serait représenté par un commissaire général de la République. Le premier étant le général Lyautey qui est encore très apprécié au Maroc. D’ailleurs si vous résidez dans l’un des hôtels de luxe de Marrakech, vous aurez l’occasion de découvrir des rues ou des avenues portant le nom du général.

C’est en 1947 que Mohammed V le nouveau sultan soutient avec son fils qui deviendra le roi Hassan II, le mouvement nationaliste Istiqlal qui réclame l’indépendance. Cette requête est officiellement faite lorsqu’il prononce le célèbre « Discours de Tanger ». Les relations deviennent plus difficiles avec la France dès 1952, avec des manifestations et des émeutes qui créent du désordre dans le pays. En résidant dans un hôtel de luxe à Marrakech, vous aurez l’occasion d’entendre ces anecdotes. Suite à l’arrestation et la déportation en France de Mohammed V, les violences se multiplient au Maroc entre 1952 et 1955, car le peuple soutient son souverain. Cet état de fait pousse la France à entamer des négociations et faire revenir le sultan au Maroc. Le 6 novembre 1955, la France renonce au protectorat, le sultan Mohammed V revient au royaume le 16 novembre et déclare l’indépendance le 18 novembre 1955 lors de son discours du trône. Date retenue pour la célébration de cette transition, toutefois l’indépendance est officiellement prononcée le 2 mars 1956 et le sultan Mohammed V devient roi du Maroc en aout 1957.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*